Architecture Pierre graff | Hangar d'A, une maison bioclimatique
Une maison bioclimatique dans les collines lauragaises
Architecte,architecture,maître d'oeuvre,maison passive,contemporaine,piscine à débordement,toiture végétalisée,baies vitrées,Toulouse, Lauragais
21850
page,page-id-21850,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-2.7,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.3,vc_responsive
 

HANGAR d’A, une maison bioclimatique

 

 

 

 

Au lever du soleil

Cette maison-voûte bioclimatique s’insère ici sur un terrain en pente.

 

La toiture en voûte autorise de grands volumes intérieurs. Elle peut être réalisée en béton ou en bois. Elle supporte une couverture en terre engazonnée qui assure une excellente isolation et une intégration discrète sur cette colline.

 

Outre sa solidité, ce système constructif est économique.

 

Les pièces à vivre sont à l’étage qui est rez de chaussée. Les pièces de service sont au Nord. Le grand séjour est illuminé par les verrières de la façade Sud.

 

Les chambres sont au rez de terrasse, encadrant une semi-rotonde entièrement vitrée. Elles donnent directement accès à la piscine à débordement et à ses plages.

 

Le jardin, complanté de chênes et d’arbres fruitiers, offre sérénité, calme et intimité. Les haies de cyprès le protègent des vents d’Est et d’Ouest.

 

Nous avons imaginé cette maison sur une parcelle de 2000 m2.

De la vue d’avion à une vue rapprochée, la façade sur jardin

Façade nord de la maison

Façade sud de la maison

Les plans

Capture d’écran 2015-11-03 à 17.08.45
Capture d’écran 2015-11-03 à 18.06.09
Capture d’écran 2016-01-05 à 11.45.20
Capture d’écran 2016-01-05 à 12.01.10

Les pièces

La suite parentale, qui comprend un dressing ouvrant sur la chambre, une grande cloison arrondie en pavés de verre, une salle de bain avec deux baies vitrées. Juste à côté, un bureau ou boudoir.

Les chambres du rez de jardin

L’étage ou rez de chaussée

La piscine et son pool-house